Le reboisement en France

Posté par Année Internationale des forêts 2011 le 5 mars 2011

 

Chiffres repères : la surface forestière en France

400.000 km2 à son maximum aux environs de 6.500 ans avant notre ère (40 millions d’hectares)

75.000 km2 à son minimum au milieu du XIXe siècle (7,5 millions d’hectares)

155.000 km2 aujourd’hui (15,5 millions d’hectares)

 

La Superficie de la France métropolitaine est de 543.965 km (avec tous ses territoires d’outre-mer 675.417 km2).

 

Jusqu’au milieu du XIXème siècle, la déforestation a peu à peu ravagé le paysage français

La croissance démographique engendrant l’augmentation des surfaces agricoles, la croissance des besoins en bois de chauffage et bois d’œuvre, ont conduit à des défrichements et des extractions de bois considérables.

Si bien que la surface forestière fut réduite à 13,6% du territoire français, (avant de remonter à 28% aujourd’hui, soit le niveau qu’elle occupait à la fin du Moyen-âge).

Au milieu du XIXème  siècle, la France décida alors d’agir et de mettre en place des actions de reboisement afin de préserver toute la richesse de ses paysages.

 

Prise de conscience pourtant ancienne

Si le recul atteint au XIXème  siècle a été un signal d’alarme, notons quand même que déjà en 1669, le royaume avait adopté la « Grande Ordonnance » de Colbert qui fixait des règles d’exploitation tenant compte « de l’état et de la possibilité de chaque forêt » avec un effort de reboisement.

Moins de deux siècles plus tard, en 1827, l’État adoptait le Code forestier qui existe toujours (avec des modifications).

Ainsi, toutes les forêts publiques ou privées de plus de 10 ou 25 ha, selon les régions, dépendent d’un document de gestion approuvé par les pouvoirs publics.

 

Plus d’un siècle de préservation

Grâce aux efforts menés depuis plus d’un siècle, la France a su enrayer la déforestation avec la mise en place d’une gestion efficace des forêts.

Elle possède aujourd’hui une surface boisée représentant 28% du territoire, soit l’équivalent de celle du Moyen-âge.

La forêt n’en reste pas moins encore en danger. La multiplication des incendies provoque chaque année la destruction de milliers d’hectares.

reboisement en france

Une forêt en pleine croissance

Le Fonds forestier national a été créé, en 1946, pour soutenir financièrement (par des prêts et subventions d’investissement) une politique nationale de boisement et de reboisement.

À ce jour, la superficie boisée avec le concours du Fonds forestier national est de l’ordre de 2.500.000 ha.

 

Si la surface forestière continue de s’étendre actuellement en moyenne de 50.000 ha par an, cette augmentation cache des disparités : les zones périphériques perdent une part de leur surface forestière, tandis que les zones plus rurales et montagnardes continuent au contraire à s’accroître.

carte de france des surface boisée

 

Le cas particulier de la région Nord – Pas-de-Calais

La Nord – Pas-de-Calais a une surface boisée de 1.280 km2 pour une superficie totale de 12.414 km2

Son taux de boisement est donc le plus bas en France métropolitaine avec des zones boisées très morcelées.

Nous avions prévu un petit paragraphe pour ce sujet, finalement, nous consacrerons un article complet demain.


Voir aussi l’article précédent : Le reboisement – quelques définitions

 

 

 

 


 

Laisser un commentaire

 

La biodiversité animale |
samikk |
KERAI BOUDJEMAA |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mystères de la Dame Blanche...
| SCIENCE FOR FUN
| jerseys123